03 juin 2007

Génération

Au fil des ans, je la retrouve sur mon visage devant la glace, je l'entends dans mes intonations, je la lis sous mon écriture. Au fil des ans, j'aime l'amande et la pistache, comme elle, j'ai des réflexes un peu maniaques, comme elle, j'ai les soucis, un peu les mêmes, qu'elle. Ce n'est pourtant pas faute de m'être construite en opposition, à elle. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir choisi d'être tout comme elle ne voulait pas que je sois, elle. Mais ce sont ses yeux, et ce même arrondi du visage, mais ce sont ses "l",... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 12:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

03 juin 2007

U.V.

De Gilles Paquet-Brenner, avec Jacques Dutronc, Marthe Keller, Laura Smet, Nicolas Cazalé...Ca commence un peu comme un Ozon, swimming pool par exemple, ça finit un peu comme un Chabrol. L'angoisse monte doucement au fil des scène, et du soleil qui brûle l'écran.  Rien n'est perceptible, tout est implicite, c'est juste une impression d'étau qui se resserre. C'est juste un univers bourgeois démonté, l'élément perturbateur, et la chute, saisissante. Le casting m'a étonnée, on n'a pas vraiment l'habitude de Pascal Elbé dans ce genre... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 12:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 mai 2007

Les Chansons d'amour

De Christophe Honoré, avec Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Clothilde Hesme, Chiara Mastroianni...Sélection officielle du festival de Cannes. Vu samedi soir, j'étais déçue ce matin de constater qu'il n'avait rien obtenu à Cannes. J'ai horreur des comédies musicales, d'habitude. Je trouve ça long, et niais, souvent. Pourtant, j'ai été complétement séduite par le film de Christophe Honoré. Par le scénario, d'abord, si surprenant, qui nous cueille au détour d'une chanson et nous entraîne bien plus loin que ce à quoi on s'attendait. Par... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 11:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mai 2007

Retour en grâce

J'ai peur parfois que nous soyons arrivés en haut de la vague, au paroxysme progressiste dont la France est in fine capable, j'ai peur souvent des cycles et du phénomène d'éternel retour dans l'histoire. Après 40 ans de libération morale et sociale, après 40 ans de recul sans précédent de l'autorité de l'Eglise catholique, 40 ans de féminisme, de revendication d'égalité et de liberté, j'ai peur que l'on reparte en sens inverse. Il y a quelques temps déjà, je n'avais pas aimé le signe de croix affiché du Ministre Nicolas Sarkozy devant... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 12:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 mai 2007

Cher Président

C'est avec une impatience non dissimulée que nous attendions la révélation de votre tout nouveau gouvernement pour le début de votre quinquennat. Vous nous aviez, il y a deux jours de cela, prononcé un discours haut en couleurs, lors de votre investiture à la présidence de la République, concernant le mérite, le respect, le changement et l'action, en opposition à l'immobilisme passé que vous sembliez tant déplorer. Laissez moi tout d'abord vous féliciter quant à la forme de votre appareil gouvernemental, quinze ministères aux... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 19:24 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
17 mai 2007

Journée Mondiale contre l'homophobie

Tous les trois jours en France, une agression de nature homophobe est signalée à SOS Homophobie. Combien font l'objet d'une plainte?Combien sont tues?    SOS Homophobie publie son Rapport Annuel 2007Aujourd'hui, un homosexuel souhaitant donner son sang se trouve d'emblée exclu définitivement des fichiers donneurs du seul fait de sa sexualité. Explication en substance: le SIDA, c'est avant tout une affaire d'homosexuels. Rappel: tous les ans, l'Etablissement Français du Sang déplore le manque de plusieurs centaines de... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 11:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

16 mai 2007

Qu'as-tu appris à l'école?

J'avais un rituel, petite, quand j'étais contrainte de ranger ma chambre, parce que oui, au bout de quelques semaines de résistance active, sous la menace brandie par ma mère du "sac poubelle suffisamment grand pour contenir tous mes jouets" (sic!), je finissais par rendre les armes et aller mettre un semblant d'ordre dans mon QG au fond du couloir de l'étage. J'avais un rituel, dans ces moments-là, donc. J'enclenchais une vieille cassette audio verte dans le lecteur autoreverse, je poussais le volume et je rangeais enfin.... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2007

Engagement

Mon premier souvenir politique remonte au 1er mai 1993. Je m'en souviens comme d'un dimanche, mais je n'en suis pas sûre, puisque de toute façon, c'était un jour férié. C'était un de ces longs après midi en famille, j'avais neuf ans, je paressais dans le salon, avec mes soeurs et ma cousine, écoutant distraitement le ronronnement des conversations adultes, entre mes parents, mon oncle et ma tante. C'était à l'époque de mes premiers "vrais" cours d'histoire à l'école, c'était à l'époque ou j'avais une telle phobie de la... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 20:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 mai 2007

Très bien merci

D'Emmanuelle Cuau, avec Sandrine Kiberlain et Gilbert Melki. On nous l'a suffisamment dit, c'est un film qui tombe à pic. Satire des dérives sécuritaires et policières de notre société contemporaine, on pense forcément aux univers kafkaïens, et oppressants. On tente de se rassurer en se disant qu'il ne s'agit que d'une fiction, mais on ne peut s'empècher de craindre que... Il y a une dimension très angoissante présentée par ce film, selon laquelle, comme le soulignait déjà Zola dans la Conquête de Plassans, rien n'a plus l'air d'un... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 10:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mai 2007

Moralité...

Alors ça y est, au bout de deux petits mois de blogs, la déprime blogueste arrive déjà? Non, je ne vais pas vous infligez mes affres tout de mêmes, je les garde pour moi. Sarkoléon-le-petit a-t-il le droit, moral, de prendre des vacances? Oui bien sûr. Après 5ans de campagne ininterrompue, de course effrenée vers le pouvoir, oui, il le peut, c'est normal me semble-t-il d'être un peu fatigué, après tant d'efforts, il n'en reviendra que plus fort...Sarkoléon-le-petit a-t-il le droit, moral, de se faire inviter sur le Yacht d'un... [Lire la suite]
Posté par polysemie à 23:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]